PDF Imprimer Envoyer
 
De multiples visages
Il n’y a pas une danse, mais des danses, toutes différentes, inspirées de divers courants musicaux, ethniques, culturels, sportifs… En voici les plus connues :
- La danse classique (ballet)
- La danse contemporaine (improvisation)
- La danse jazz : claquettes, shimmy, charleston…
- Les danses de salon traditionnelles : tango, boléro, valse…
- Les danses musettes : java, valse musette…
- Les danses du monde : salsa, samba, rumba, zouk, bachata, merengue, lambada, biguine, mambo, orientale, africaine, capoeira…
- Les danses rock : rock, twist, madison…
- Les danses tendances : disco, tektonic, techno, smurf, break dance, street dance…
- Les danses folkloriques
 
Des bienfaits à la pelle
- On prend conscience de son corps. La danse est, avant une activité physique, un moyen d’exprimer des sentiments et des émotions par la voie corporelle. C’est excellent pour apprendre à se sentir bien dans sa peau, à avoir confiance en soi.
- On développe son équilibre et sa coordination. Aucun mouvement n’est laissé au hasard. Les pieds, les jambes, les mains, les bras, le buste ou encore la tête : toutes les parties du corps ont un rôle à jouer. Pas question d’avoir les deux pieds dans le même sabot !
- On se dépense sans y penser. Les différentes danses entraînent toutes une dépense énergétique non négligeable (de 250 à 500 Kcal/h selon si on danse un slow ou un rock endiablé). En plus, cet effort important s’étale souvent dans la durée, ce qui entraîne au bout d’un certain temps (30 à 40 min environ) une mobilisation des réserves de graisse.
- On se fait une silhouette harmonieuse. En danse, une grande maîtrise corporelle est exigée, et tous les groupes musculaires sont sollicités. Le résultat ? Des abdos gainés, des cuisses et des mollets allongés, des fessiers galbés, une poitrine, un dos et des bras renforcés.
- On améliore son maintien. On doit sans cesse surveiller la beauté de sa position et de ses mouvements. Cela habitue progressivement les muscles et le système nerveux à adopter une jolie posture au quotidien. La grâce, quoi !
- On fortifie son organisme. Effort de longue haleine, la danse peut être considérée comme un sport d’endurance. A ce titre, elle contribue à renforcer le système cardio-vasculaire, à développer les capacités respiratoires, à améliorer la circulation sanguine, à renforcer les os et les articulations. Le tout, sans impact ni traumatisme.
- On s’amuse. Quand on danse, concentré sur la musique, on se lâche vraiment, physiquement…et mentalement. On oublie tout. C’est un excellent remède contre le stress !